About Us

L’Europe neutre en carbone en 2050 ?

13 sep 2018

Enerdata accompagne le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire dans le projet « Scénarios UE 2050 »

 

  • La définition d’un nouveau cadre énergie-climat de long terme

A l’approche des élections européennes de 2019, la Commission a prévu de publier d’ici fin 2018 une proposition de feuille de route énergie 2050. Tandis que la précédente (2011) visait un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre de l’ordre de 80-95% par rapport à 1990, le nouveau cadre pourrait viser la neutralité carbone d’ici la moitié du siècle.

  • Le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire (MTES) lance l’étude « Scénarios UE 2050 »

En parallèle du calendrier européen, la France vise à préciser sa position sur le niveau d’ambition climatique à retenir à l’échelle européenne. Face aux incertitudes et à la variété des enjeux liés à la politique énergie-climat en Europe, la Direction Générale de l’Energie et du Climat (DGEC) vient de lancer l’étude « Scénarios UE 2050 » afin de disposer d’une analyse robuste de plusieurs scénarios quantifiés visant la neutralité carbone au niveau de l’UE en 2050.

  • Enerdata pilote le consortium choisi pour cette étude

Enerdata pilote le groupement qui a été retenu par le MTES pour réaliser cette étude multi-sectorielle.

Enerdata apporte en particulier toute son expérience et son expertise sur la construction de scénarios énergie-climat, notamment via l’utilisation du modèle POLES-Enerdata.

Solagro rassemble des experts des secteurs de l’agriculture et de l’énergie, qui permettront notamment grâce au modèle MOSUT, de répondre aux questions et enjeux liés à l’alimentation, l’usage des terres et l’agriculture.

Enfin, Seureco-Erasme, spécialisée dans la modélisation (modèle NEMESIS) et l’analyse économique, s’intéressera aux impacts macroéconomiques des scénarios étudiés.

  • Un objectif « Zéro Emission Nette » (ZEN) dans l’Union européenne ?

L’étude, dont le champ comprend tous les secteurs et tous les gaz à effet de serre, permettra d’évaluer si et dans quelles conditions un objectif « zéro émission nette » est possible à l’échelle de l’Union européenne d’ici 2050.

Les points-clés de la modélisation et de l’analyse sont les suivants :

  • Evaluation des usages alimentaires et des politiques d’usage des terres - potentiels de captation par les puits anthropiques
  • Evaluation du partage de l’effort, entre les pays et entre les secteurs
  • Rôle du contexte international, du niveau d’ambition climatique dans le monde et de ses conséquences sur l’adoption de technologies décarbonées
  • Interactions entre les objectifs de renouvelables et d’efficacité énergétique dans une Europe décarbonée
  • Conséquences sur l’emploi, les investissements sectoriels, la production industrielle et la croissance économique

 

Le projet vise à produire ses conclusions au printemps 2019.

Pour Pascal CHARRIAU, Président d’Enerdata, « il est essentiel que l’Union européenne développe une feuille de route ambitieuse qui permette d’accélérer les progrès et de contribuer à la mise en œuvre de l’accord de Paris. Nous sommes très motivés à l’idée d’aider le MTES à bâtir des scénarios pour apporter sa contribution à la préparation de cette feuille de route.

Notre expérience en cours sur un projet Zéro Emission Nette pour la France sera très utile et développer l’approche au niveau européen est une étape importante. »