About Us

Enerdata continue d'aider la Commission européenne à surveiller l'élimination progressive de la subvention aux combustibles fossiles

19 avr 2019

Suite au succès de l'étude sur les prix, les coûts et les subventions de l'énergie en Europe récemment publiée, la Direction générale de l'énergie de la Commission européenne a attribué un contrat à Enerdata et ses partenaires Trinomics, Cambridge Econometrics et VITO pour continuer cette étude. Le nouveau contrat a débuté en avril 2019 et durera un an.

Le projet est conçu pour aider à déterminer les bases législatives du règlement de fin 2018 intitulé « Governance of the Energy Union and Climate Action », qui est disponible ici. L’intérêt de ce règlement est d'atteindre les objectifs de l'UE pour 2030 et les objectifs climatiques à long terme, conformément à l'accord de Paris.

Enerdata, apportera son expertise en matière de subventions et de systèmes de taxation de l'énergie, en fournissant à la fois un cadre théorique fiable et une analyse approfondie basée sur des faits. Ce faisant, Enerdata aidera la Commission européenne à définir les rapports que les États membres devraient mettre en œuvre pour supprimer progressivement les subventions à l'énergie, et notamment les subventions aux combustibles fossiles. Le nouveau projet étendra également la portée géographique du projet initial, qui se limitait à l'Union européenne, à l'ensemble des pays du G20.

La Commission européenne a publié une l’étude sur les prix, les coûts et les subventions de l’énergie en Europe

10 janvier 2019

La Commission européenne a récemment publié un rapport résumé des principales conclusions de l’étude sur les prix, les coûts et les subventions de l’énergie en Europe, réalisée par Enerdata en partenariat avec Trinomics et Cambridge Econometrics. Le rapport évalue le rôle de la concurrence dans la formation des prix de l’énergie de gros et de détail, analyse l’impact de la facture énergétique sur le budget des ménages et la compétitivité des différentes branches industrielles.

Enerdata a également coordonné un réseau d’experts répartis dans les 28 pays membres de l’union européenne en vue de recenser et quantifier les subventions à l’énergie. Il est ressort que les subventions liées à la consommation, la production et aux économies d’énergie ont progressé de 12%, passant de 150 milliards d'euros en 2008 à 168 milliards d'euros en 2016.

Cette croissance des financements publics aux secteur énergie, transport et agriculture dans l’UE s’explique par le soutien volontaire à la production d'énergie d’origine renouvelable dans les États membres (75 milliards d’euros en 2016), conformément aux engagements européens.

Plus surprenant, et contrairement à l’objectif de l’union européenne d’éliminer les subventions aux combustibles fossiles, le soutien aux hydrocarbones progresse légèrement pour atteindre 55 milliards d'euros en 2016, dont 28 milliards d’euros attribués aux produits pétroliers. Au total, les subventions à la consommation et la production d’énergie représentent près de 90% du montant total versé en 2016. Les subventions cumulées pour la recherche et le développement, les investissements et l’économie d’énergie représentent à peine plus de 10% du montant total en 2016.

Télécharger le rapport (en anglais)