Publications

Actualités énergie

Infrastructure et Investissements

La Turquie et l'Azerbaïdjan ont officiellement inauguré l'interconnexion gazière du gazoduc Trans-Anatolian Natural Gas Pipeline (TANAP) pour un montant de 6,5 milliards de dollars américains. Le gazoduc de 1 850 km de long s'étend entre le district turc de Posof (province d'Ardahan) et la frontière grecque (Ipsala, dans la région d'Edirne). Conçu pour avoir une capacité initiale de 16 milliards de m3/an, le gazoduc TANAP est destiné à acheminer 6 milliards de m3/an de gaz vers le marché turc et 10 milliards de m3/an vers l'Europe.

Gazprom a commencé à remplir son gazoduc Power of Siberia vers la Chine, conformément à son calendrier (premières livraisons de gaz vers la Chine en décembre 2019). Le géant gazier russe démarre actuellement l'exploitation de son champ de Chayandinskoye en Yakoutie, en Sibérie, et poursuit la mise en service des principales installations du champ. Gazprom a terminé le forage de 176 puits de production de gaz et est prêt à remplir le gaz du champ Chayandinskoye dans le gazoduc Power of Siberia.

Marchés de l’Énergie et du Climat

Le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) a publié son "Rapport 2019 sur l'écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions", qui présente les émissions actuelles et futures estimées de gaz à effet de serre (GES) et souligne les mesures à prendre pour limiter l'augmentation de la température mondiale à 1,5°C, comme convenu dans l'Accord de Paris en 2015.

Equinor a démarré la production au champ Johan Sverdrup, un champ pétrolier et gazier géant dans la partie norvégienne de la mer du Nord, avec deux mois d'avance et 40 milliards de couronnes norvégiennes (NOK - 4 milliards d'euros)en dessous des estimations initiales des coûts du plan de développement et d'exploitation (PDO).

Selon le World Nuclear Report 2019, la Chine a été à la tête des développements nucléaires mondiaux en 2018, puisque 7 des 9 réacteurs mis en service au cours de l'année étaient situés en Chine, les deux autres étant en Russie. La production d'énergie nucléaire chinoise a augmenté de 19% et a contribué à l'augmentation de 2,4% de la production nucléaire mondiale (sans la Chine, cette croissance n'aurait été que de 0,6%).

Prévisions

Selon le ministère russe de l'énergie, la modernisation de l'infrastructure énergétique du pays devrait coûter au moins 250 milliards de roubles (3,9 milliards de dollars américains) d'ici 2024, y compris le développement de son réseau de transport d'électricité avec l'ajout de 6 000 km de nouvelles lignes électriques et plus de 3 500 MVA de capacité de transformation.

Sociétés

L'Arabie Saoudite a annoncé son intention de coter sa compagnie pétrolière d'État Saudi Aramco à la bourse nationale, dans ce qui pourrait être l'une des plus importantes introductions historiques. L'introduction en bourse serait scindée en deux tranches, l'une pour les investisseurs institutionnels et l'autre pour les investisseurs individuels ; les investisseurs saoudiens et nationaux seraient éligibles à des actions gratuites (jusqu'à 100 actions gratuites pour 10 actions attribuées). Le calendrier de l'opération et le volume des actions à coter n'ont pas été précisés.

Politiques et Règlementation

L'Agence nationale de l'énergie électrique (ANEEL) et la Chambre de commerce de l'énergie électrique (CCEE) ont sélectionné 91 projets de production d'électricité d'une capacité totale de 2,98 GW lors de la vente aux enchères d'électricité A6, dédiée aux nouveaux projets énergétiques devant être mis en service dans 6 ans (à partir de janvier 2025). Cela représente un investissement total de 11,2 milliards de BRL (2,7 milliards de $US). Le prix moyen de l'achat s'élevait à 176,09 BRL/MWh (42,56 $US/MWh), soit une remise de 39,5 % sur le prix plafond.

L'Allemagne a adopté un Programme d'Action 2030 pour le Climat pour aider à atteindre d'ici 2030 55 % de réduction des émissions de GES par rapport à 1990. Dans le secteur de l'énergie, les émissions devront être réduites à entre 175 et 183 MtCO2 d'ici 2030, grâce à l'abandon progressif de la production d'électricité à partir du charbon et à la promotion de la production d'énergie renouvelable. Les centrales à charbon ne produiront que 17 GW d'électricité d'ici 2030 et seront mises hors service d'ici 2038.

La Commission Européenne (CE) estime que la Directive sur la Taxation de l'Energie (DTE) (2003/96/CE) est dépassée et non conforme à la politique énergétique et climatique de l'Union Européenne (UE), selon un rapport d'évaluation publié par la CE.

La DTE fixe des règles pour la taxation des produits énergétiques utilisés comme carburants ou combustibles de chauffage et de l'électricité. Elle fixe également des taux d'imposition minimums pour ces produits dans l'UE.