About Us

Bilan Energétique Mondial 2015

31 mai 2016

Basée sur les données du G20 qui représente 80% de la demande mondiale, Enerdata analyse les tendances clés de l’évolution des marchés mondiaux

Après une année 2014 surprenante, que nous apprend 2015 ?

  • Va-t-on vers une stabilisation de la consommation énergétique et des émissions de CO2 ?
  • Constate-t-on déjà des effets de politiques moins énergivores et de transformation des sources énergétiques vers un mix moins carboné ?
  • Quels enseignements peut-on tirer pour les principaux pays et zones (Chine, UE, USA, Inde ...) ?
  • Les tendances actuelles sont-elles en ligne avec les accords de la COP 21 ?

Emissions totales CO2Chiffres clé 2015 G20

Plus d'information sur le bilan énergétique mondial 2016

 


Reprises du Communiqué de Presse "2015 : émissions de CO2 stables dans le G20 grâce aux gains d’efficacité énergétique et à la baisse de la part du charbon" dans la presse française et à l’international

La Tribune

31 Mai 2016 - Le charbon toujours au cœur du système énergétique mondial

Au sein des pays du G20 (80% de la consommation énergétique mondiale), le découplage entre la croissance économique (+2,8%), la consommation d'énergie (+0,5%) et les émissions de CO2 (-0,2%), observé pour la première fois en 2014, se confirme en 2015. Mais ces chiffres, présentés par Enerdata dans son vingtième bilan énergétique mondial, dissimulent des situations très différentes. Lire l'article en entier

Le Figaro

31 Mai 2016 - Energie: seule la consommation de pétrole a augmenté en 2015

La consommation de pétrole a progressé de 2% dans les 20 plus grandes économies mondiales, alors que la demande de charbon a baissé et celle du gaz et d'électricité (nucléaire et énergies renouvelables) ont stagné, selon un bilan annuel publié aujourd'hui par le cabinet français Enerdata. Lire l'article en entier

La Presse

31 Mai 2016 - La consommation de pétrole toujours en hausse dans les pays du G20

Cette croissance de l'appétit pour l'or noir est supérieure à la moyenne observée depuis 2003, où elle était d'environ 1% par an.
« C'est lié au fort développement du parc automobile en Chine et en Inde», où le parc automobile a été respectivement multiplié par cinq et trois depuis 2000, a expliqué Nathalie Desbrosses, responsable de l'analyse des marchés de l'énergie à Enerdata. Lire l'article en entier