Publications

Comment la transition vers des transports moins intensifs en carbone progresse-t-elle en Europe ?

1 juil 2021

En Europe, les émissions de CO2 dues aux transports ont augmenté continuellement entre 2014 et 2019. Après une perturbation en 2020, elles retournent cette année vers une augmentation inévitable. 9 pays de l'UE représentent 80% de ces émissions et déterminent la tendance globale de l'UE.

Enerdata s'est appuyé sur ses bases de données ODYSSEE et Global Energy & CO2 Data pour publier un rapport explorant l'évolution de la transition vers des transports moins intensifs en carbone. L’étude se fait sur quatre leviers principaux et sur un focus des meilleures pratiques pour atteindre l’objectif de réduction.

Tout d'abord, nous présentons la tendance mondiale et les principaux leviers de décarbonation : l'efficacité énergétique, les carburants alternatifs, le transfert modal et la demande en transport.

Les émissions de CO2 dues aux transports (MtCO2)

Les émissions de CO2 dues aux transports

Source : Enerdata, Odyssée et Global Energy & CO2 Data

L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

Les progrès en matière d'efficacité énergétique des voitures visent principalement les nouveaux véhicules. Mais le résultat ne reste que minime à cause du parc automobile existant. Dans le rapport, vous pourrez accéder aux détails, y compris :

  • l'impact de la mode des SUV sur les progrès en matière d'efficacité énergétique
  • les pays qui travaillent le mieux pour l’atteinte des objectifs d'efficacité énergétique.

Pour le transport routier de marchandises, l'efficacité énergétique est gelée depuis 2007.

LES CARBURANTS ALTERNATIFS

En moyenne, la part des sources décarbonées dans le transport de passagers et de marchandises a augmenté et certains pays se sont fortement engagés, par des mesures financières et fiscales, à soutenir le développement des véhicules électriques et le déploiement des bornes de recharge. Mais la part des véhicules électriques dans le parc automobile reste négligeable dans la plupart des pays.

LE TRANSFERT MODAL

Pour le fret, quelques pays ont connu un transfert modal significatif de la route à d'autres modes.

Pour les passagers, aucun transfert significatif n'a été observé depuis 2010 dans la plupart des pays. La mobilité dans les transports publics a légèrement augmenté, mais la part de chaque mode reste la même.

Mobilité dans les transports publics par personne (km/pers./an)

Mobilité dans les transports publics par personne

Source : Enerdata, Odyssée

LA DEMANDE EN TRANSPORT

La mobilité des passagers décroît depuis 2000 uniquement au Royaume-Uni et en Espagne.

CONCLUSION

Nous avons réalisé 2 classements des pays pour vérifier leur performance en terme de niveau et de tendance, sur les indicateurs suivants : efficacité énergétique, carburants alternatifs, transfert modal et demande en transport. Le trio de tête est le même dans les deux classements.