Publications

La France prévoit de construire jusqu'à 14 nouveaux réacteurs nucléaires EPR d'ici à 2050.

11 fév 2022

La France a dévoilé sa stratégie énergétique à 2030, qui comprend un plan de relance du nucléaire civil dans le pays. Dans le cadre de ce plan, la France devrait construire 6 nouveaux EPR (European Pressured Reactors II) de nouvelle génération et lancer des études pour la construction de 8 EPR supplémentaires ainsi que des SMR (Small Modular Reactors) afin de disposer de 25 GW de nouvelles capacités nucléaires d'ici 2050. Le premier nouvel EPR devrait être mis en service en 2035 et la durée de vie des réacteurs nucléaires existants devrait être prolongée après 50 ans. Entre-temps, EDF a signé un accord pour acheter l'activité nucléaire de GE Steam Power. De plus, la France vise une capacité solaire de 100 GW d'ici 2050 (soit une multiplication par dix), 36 GW d'éolien terrestre (soit le double de l'existant) et 40 GW d'éolien en mer à travers une cinquantaine de parcs éoliens flottants. La majeure partie de la production d'électricité serait alors couverte par les énergies renouvelables et le nucléaire.

En mai 2021, EDF a soumis au gouvernement français des plans pour la construction de six nouveaux EPR. Les nouveaux réacteurs EPR 2 seraient construits par paires à Penly, Gravelines et Bugey ou Tricastin, ce qui permettrait de réduire les coûts et les délais de construction. Le groupe attend la décision du gouvernement Français sur les réacteurs nucléaires, qui est retardée jusqu'à la mise en service du projet EPR de Flamanville (maintenant prévue en 2023-2024). Le coût de 6 nouveaux réacteurs est estimé à 46 milliards d'euros.

Vous souhaitez recevoir notre lettre d'information quotidienne ? Inscrivez-vous ici


La base de données sur la production d'électricité vous intéresse?

Enerdata a développé un service d'études de marché pour filtrer, surveiller et analyser le développement des centrales électriques.

Power Plant Tracker offre une base de données interactive et un puissant outil de recherche permettant de suivre la production d'électricité dans le monde - y compris les capacités installées ou planifiées pour les énergies renouvelables et les combustibles fossiles.