Publications

Pas de nouveaux engagements en matière de réduction des émissions de GES à la COP27

22 nov 2022

La Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP27) est parvenue à un accord pour un financement des "pertes et dommages" aux pays vulnérables durement touchés par les catastrophes climatiques. En effet, il a été décidé d'établir de nouvelles modalités de financement, ainsi qu'un fonds dédié, pour aider les pays en développement à faire face aux pertes et dommages. Les pays ont également convenu de créer un "comité transitoire" chargé de formuler, lors de la COP28 en 2023, des recommandations sur la manière de rendre opérationnels les nouveaux mécanismes de financement et les fonds. La première réunion du comité transitoire devrait avoir lieu avant la fin du mois de mars 2023.

De plus, les pays ont approuvé un ensemble de décisions qui réaffirment leur engagement à limiter l'augmentation de la température mondiale à 1,5 degré Celsius par rapport aux niveaux préindustriels, ce qui nécessite une diminution de 45 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES) d'ici 2030. Le dispositif de mesures a également renforcé l'action des gouvernements pour réduire les émissions et s'adapter aux effets du changement climatique, tout en favorisant le soutien financier, technologique et le renforcement des capacités dont ont besoin les économies en développement. Un programme a été lancé pour intensifier urgemment les ambitions en matière d'atténuation et leurs mises en œuvre. Les gouvernements ont également été invités à réexaminer et à renforcer les objectifs fixés pour 2030 dans leurs plans nationaux pour le climat d'ici à la fin de 2023, ainsi qu'à accélérer les efforts pour réduire progressivement l'utilisation du charbon et à supprimer les subventions inefficaces favorisant les combustibles fossiles.

Vous souhaitez recevoir notre lettre d'information quotidienne ? Inscrivez-vous ici


Global Energy Research vous intéresse ?

Ce service d'information en ligne d'Enerdata propose des rapports actualisés dans plus de 110 pays. Ces rapports comprennent des données et des analyses de marché essentielles, ainsi qu'un flux d'actualités quotidien, organisé par nos analystes énergétiques, sur les marchés du pétrole, du gaz, du charbon et de l'électricité.

Cet outil convivial vous donne l'essentiel sur les marchés nationaux de votre secteur, y compris la structure du marché, l'organisation, les acteurs, les projets et les perspectives commerciales.