Publications

CNOOC veut lever 4,4 milliards de dollars à la bourse de Shanghai (Chine)

12 avr 2022

Le groupe pétrolier chinois CNOOC cherche à lever 28,1 milliards de CNY (4,4 milliards $ US) dans le cadre d'une cotation d'actions à Shanghai (Chine), en offrant 10,8 CNY/action (1,7 $ US/action). Le groupe pourrait étendre son offre publique à 32,3 milliards de CNY si une option de surallocation "greenshoe" permettant d'acheter et de vendre davantage d'actions, émises aux banques d'investissement souscrivant à l'opération, est pleinement exercée.

La production nette d'hydrocarbures du groupe a augmenté de 8,5 % avec 573 mboe en 2021, la production de pétrole brut et d'hydrocarbures liquides ayant augmenté de 7,9 % avec 452 mbl et la production de gaz de près de 11 % avec 701 bcf (19,8 bcm). Cette augmentation de production, associée à des prix en hausse (+66 % pour le pétrole et +13 % pour le gaz), a contribué à une envolée de 59 % des ventes de pétrole et de gaz, atteignant 222 milliards de CNY (35 milliards de dollars US), et donc, à une croissance de 182 % du bénéfice net, dépassant ainsi 70 milliards de CNY (11 milliards $ US). En 2022, CNOOC prévoit d'investir 90 à 100 milliards de CNY (14 à 15,8 milliards $ US) pour atteindre un objectif de production de 600 à 610 mboe en 2022, de 640 à 650 mboe en 2023 et de 680 à 690 mboe en 2024, dont plus de 65 % devraient être réalisés en Chine.

Vous souhaitez recevoir notre lettre d'information quotidienne ? Inscrivez-vous ici


Vous souhaitez devenir un expert en matière d'enchères d'énergies renouvelables ?

Découvrez notre base de données d'enchères d'énergies renouvelables. Très détaillée et régulièrement mise à jour, elle possède une couverture mondiale et se base sur une approche technique soutenue par des recherches universitaires.

Grâce à notre service sur les enchères d'énergies renouvelables, vous pourrez suivre les ventes aux enchères au niveau mondial. Son périmètre (en expansion) inclut notamment tous les principaux pays du G20 et offre un suivi particulièrement fin pour l'Europe et l'Amérique du Sud.