Publications

L'Allemagne dévoile de nouvelles mesures pour réduire la consommation de gaz

21 juin 2022

Le gouvernement allemand a dévoilé de nouvelles mesures pour limiter la consommation de gaz et privilégier le chargement de ses installations de stockage dans le contexte actuel de réduction des approvisionnements russes. Le plan prévoit un accroissement de la production d'électricité à partir du charbon, un système d'enchères pour inciter la diminution de consommation dans l'industrie et 15 milliards d'euros de lignes de crédit via la banque publique d'investissement et de développement KfW pour permettre aux opérateurs du marché du gaz de remplir plus rapidement leurs installations de stockage. Ainsi, le pays a l'intention de pénaliser la production au gaz de certaines centrales, en les retirant du marché. De plus, 10 GW de centrales au charbon, au lignite et au pétrole seront mis à disposition en cas de crise d'approvisionnement en gaz. En effet, un projet de loi, qui devrait être voté par le Parlement le 8 juillet 2022, planifierait des dates de fermeture pour 2,6 GW de centrales au charbon et permettrait à 4,3 GW de projets au charbon et à 1,6 GW au fioul, actuellement en réserve, de revenir sur le marché pour une période transitoire jusqu'au 31 mars 2024. Enfin, le projet de loi prévoit également une mise en réserve de 1,9 GW de centrales au lignite, mobilisées en cas de circonstances critiques. Trading Hub Europe, qui gère la zone de marché du gaz à l'échelle nationale de l'Allemagne, est mandaté pour réapprovisionner les stocks de gaz à 90 % d'ici le 1er décembre 2022, avec, comme objectifs intermédiaires, 65 % au 1er août 2022 et 80 % au 1er octobre 2022.

En mars 2022, l'Allemagne a proposé des objectifs de production plus élevés en énergie renouvelable pour que l'approvisionnement en électricité du pays soit presque entièrement renouvelable d'ici 2035. Ces mesures s'inscrivent dans un plan plus large visant à réduire la dépendance du pays à l'égard des combustibles fossiles et à renforcer sa sécurité énergétique. Le pays soutiendra l'approvisionnement en GNL à court terme en accélérant les procédures d'approbation, encouragera le biogaz et la filière hydrogène, et visera la transition aux énergies renouvelables dans tous les secteurs à moyen et long terme. L'Allemagne encouragera également les économies d'énergie dans les entreprises et les nouveaux bâtiments ("norme d'efficacité énergétique 55" obligatoire à partir du 1er janvier 2023, exigence minimale de 65 % d'énergies renouvelables dans tout système de chauffage nouvellement installé à partir du 1er janvier 2024).

Vous souhaitez recevoir notre lettre d'information quotidienne ? Inscrivez-vous ici


Global Energy Research vous intéresse ?

Ce service d'information en ligne d'Enerdata propose des rapports actualisés dans plus de 110 pays. Ces rapports comprennent des données et des analyses de marché essentielles, ainsi qu'un flux d'actualités quotidien, organisé par nos analystes énergétiques, sur les marchés du pétrole, du gaz, du charbon et de l'électricité.

Cet outil convivial vous donne l'essentiel sur les marchés nationaux de votre secteur, y compris la structure du marché, l'organisation, les acteurs, les projets et les perspectives commerciales.