Publications

Nouvel essor du solaire en 2017, ralentissement de l’éolien

29 mar 2018
La capacité solaire a bondi de 73 GW en 2017, alors que les nouvelles installations éoliennes ont ralenti

 

Grâce à la Chine et l'Inde qui investissent dans les énergies renouvelables pour augmenter leur approvisionnement en énergie dans le cadre de l'Accord de Paris, et à la baisse régulière du coût des technologies, la capacité de production d’électricité renouvelable mondiale a continué d’augmenter en 2017 : près de 47 GW de capacité éolienne et près de 73 GW de capacité solaire ont été installées dans le monde au cours de l'année, portant les capacités cumulées à respectivement 512 GW et 369 GW.

 

 

 

 

Figure 1 : Capacités éoliennes et solaires cumulées au niveau mondial

global cumulative wind and solar capacities
 

 

 

Les installations éoliennes mondiales ont ralenti pour la deuxième année consécutive (+64 GW en 2015, +50 GW en 2016 et +47 GW en 2016). En Chine, les installations éoliennes déclinent depuis 2015 passant de +35 GW (ruée avant la baisse annoncée des tarifs d’achat) à +17 GW en 2016 et +15 GW en 2017, malgré les efforts du gouvernement pour promouvoir les énergies renouvelables et réduire le charbon dans le mix électrique (objectif de 200 GW d’éolien d'ici 2020). De plus, certaines provinces au réseau électrique insuffisant ont suspendu les autorisations de construction et de connexion de nouveaux projets éoliens depuis 2016. Avec au moins 15 GW ajoutés au cours de l'année (1/3 de la nouvelle capacité mondiale), la Chine reste le plus grand marché éolien au monde avec 164 GW, soit environ 1/3 de la capacité éolienne mondiale, suivie des États-Unis (88 GW), de l'Allemagne (56 GW) et de l'Inde (33 GW).

Les installations éoliennes ont ralenti aux États-Unis, atteignant 6,2 GW après une année record (+8,7 GW en 2016, lorsque les promoteurs de projets éoliens se sont précipités pour bénéficier des crédits d'impôt fédéraux sur la production). Toutefois, les installations éoliennes ont bondi en Inde (+3,7 GW à 33 GW, comparé à un objectif de 60 GW en 2020), au Brésil (+2 GW) et en Afrique du Sud (+621 MW). En Europe, plus de 15 GW de projets éoliens ont été installés : la capacité éolienne a progressé en Allemagne (+6,1 GW en 2017 contre +5,1 GW en 2016), au Royaume-Uni (+4,3 GW contre +739 MW en 2016) et en France (+1,7 GW), les promoteurs de projets cherchant à bénéficier des régimes incitatifs encore existants. En outre, la Turquie a ajouté 766 MW au cours de l'année, soutenue par une politique éolienne ambitieuse (approbation du projet YEKA de 1 GW). En 2017, plus de 4,3 GW de capacités éoliennes offshore ont été installées, soit près de deux fois plus qu'en 2016 (2,3 GW), grâce à de nouveaux projets au Royaume-Uni (+1,7 GW), en Allemagne (+1,2 GW) et en Chine (+ 1,2 GW).

 

 

 

 

 

Figure 2 : Installations annuelles éoliennes et solaires par pays depuis 2014

wind solar capacity by country
 

 

En 2017, près de 73 GW de nouvelles capacités solaires ont été ajoutées dans le monde, grâce à l’explosion des capacités en Asie : les capacités solaires ont augmenté de près de 53 GW pour atteindre 130 GW en Chine (+50% par rapport à 2016) et de 7,5 GW pour atteindre 17 GW en Inde. Les deux pays ont fixé des objectifs solaires ambitieux (respectivement 110 GW et 100 GW d'ici 2022). Les capacités solaires ont également continué d’augmenter aux États-Unis avec près de 8,2 GW ajoutés en 2017 pour atteindre 42,9 GW (11,3 GW ajoutés en 2016). Les capacités solaires ont explosé en Europe en 2017, notamment en Allemagne (+1,6 GW pour atteindre près de 43 GW), en France (+875 MW pour atteindre 8 GW) et aux Pays-Bas (+610 MW pour atteindre 2,4 GW).

Globalement, les énergies renouvelables ont représenté près de la moitié des nouvelles capacités installées aux États-Unis, environ 60% en Chine et 70% en Inde, nécessitant de nouveaux investissements dans les réseaux électriques et les systèmes de stockage pour compenser la production intermittente. Malgré ces ajouts significatifs d'énergies renouvelables, les capacités fossiles ont continué à progresser en 2017 : 1/3 des nouvelles capacités installées en Chine étaient fossiles (environ 48 GW), tandis que plus de 10 GW de capacités fossiles ont été ajoutées aux Etats-Unis.

Obtenir cette analyse en format pdf

 

 

 

 


 

Intéressé par des données énergétiques et des analyses ?

Enerdata associe plus de 200 sources fiables à ses 25 années d'expérience pour vous proposer des bases de données et des services d'information les plus à jour sur l'énergie. Couvrant toutes les sources d'énergie pour 186 pays, Enerdata peut répondre à tous vos besoins sur l'énergie.

Demander une démo gratuite Des questions ? Contactez-nous