Publications

Bilan énergétique mondial 2020 - Mise à jour

12 oct 2020

Nouvelles statistiques et estimations consolidées intégrant l'impact du COVID 19

 

Energy Trends 2020

2020 a été très différente de ce que nous avions prévu. L'évolution constante de la pandémie de Covid19 a eu un impact considérable sur la demande mondiale d'énergie, les fermetures d'usines dans le monde entier ayant entraîné une réduction de l'activité économique. A Enerdata, nous surveillons en permanence les marchés mondiaux de l'énergie, et nous désirons partager nos conclusions avec vous. Celles-ci s'appuient sur nos dernières statistiques et nos estimations à court terme les plus récentes.

Cette mise à jour trimestrielle de notre Bilan Energétique Mondial présente des statistiques pour toutes les énergies et émissions, des données consolidées sur l'électricité jusqu'à fin septembre 2020, et des estimations solides pour le reste de l'année, avec des analyses ciblées pour certains pays clés du G20 : Chine, États-Unis et UE 28 . Elle examine notamment le rebond de la demande d'énergie après les blocages, l'évolution du mix énergétique des pays du G20 ou la question de savoir si la réduction des émissions va au-delà de la réduction de la demande d'énergie. Nous mettons également l'accent sur le secteur des transports, le plus touché par la pandémie.

 

 

 

 

 

Nouvelles estimations pour 2020 : Monde

 

 

-4,5%

Croissance économique
 

-5,9%

Consommation d'énergie*
 

-8,6%

Émissions de CO2*

   

 

 

  • La consommation d'énergie baisse de 30% plus vite que le PIB
  • Les émissions de CO2 diminuent 50 % plus vite que la consommation d'énergie, en raison de l'impact plus important de la crise économique sur les secteurs à facteur carbone relativement élevé (production d'énergie thermique, transports)

* Comprend le transport aérien et maritime international (non inclus dans les données par pays).

 

Comme prévu, l'économie mondiale s'est effondrée au deuxième trimestre 2020

Croissance trimestrielle du PIB (%, T4-2019, T1-2020 et T2-2020)

Croissance trimestrielle du PIB

 

Autres résultats clés pour 2020 détaillés dans notre publication :

  • Les différences entre les baisses du PIB, de la consommation d'énergie et des émissions sont significatives et explicables.
  • La baisse des émissions de CO2 en 2020 est historique mais doit être prise avec précaution : elle est principalement le résultat direct de la récession économique et des politiques de confinement pendant la crise sanitaire.
  • Le poids croissant des énergies renouvelables dans le mix énergétique a également un impact notable mais sera probablement temporaire (faible demande d'électricité). Au mieux, nous reviendrons à la trajectoire précédente ou, au pire, nous connaîtrons un ralentissement, selon que les acteurs ralentissent ou non leurs investissements dans ce domaine.
  • Un effet de rebond des émissions de CO2 en 2021 est probable, en fonction de la reprise économique et de la mobilité des personnes.

 

Bilan énergétique mondial 2020

 

25 mai 2020

Bilan énergétique mondial 2020 : l'analyse d'Enerdata avec les statistiques réelles de 2019 et les estimations de 2020.

 

L'année 2019 a été marquée par un ralentissement de la croissance économique mondiale (-0,6 point), qui s'est traduit par une croissance de la consommation d'énergie beaucoup plus faible (0,6 % contre 2,2 % en 2018).

Notre publication analyse les chiffres mondiaux et régionaux, en se penchant sur certains pays clés. En outre, des scénarios à court et moyen terme ont été élaborés pour évaluer les implications de la pandémie de Covid 19 sur les marchés mondiaux de l'énergie.

Regarder l’enregistrement du webinaire

 

Chiffres clés du secteur de l'énergie du G20* en 2019

 

+3,1%

 

Croissance économique

   

À parité de pouvoir d’achat

2018 :       +3,7%
2007-17 : +3,2%

 

+0,6%

 

Consommation d'énergie en lente progression

   

2018 :       +2,2%
2007-17 : +1,2%

 

-3,6%

 

Baisse de la consommation de charbon

   

2018 :       +0,6%
2007-17 : +1,2%

 

* : Les pays du G20 représentent 80% de la consommation mondiale d'énergie

 

L'évolution a été particulièrement brutale pour le charbon, dont la consommation a enregistré une forte baisse (-3,6 %, contre +0,6 % en 2018), tandis que la consommation de pétrole s'est accélérée (+1,2 %), et que la consommation de gaz a poursuivi sa tendance à la hausse (+3,2 %), stimulée par l'augmentation de la production de gaz aux États-Unis.

La croissance de la consommation d'électricité, suite à une conjoncture économique plus lente, a ralenti (+0,7 % au total) dans la plupart des pays du G20, et a diminué dans certains d'entre eux.

 

Autres tendances notables en 2019, détaillées dans la publication Bilan Énergétique Mondial:

  • Augmentation spectaculaire de la consommation de gaz naturel (+3,2 %), les États-Unis étant responsables de plus de 30 % de l'augmentation mondiale.
  • Toujours pas de pic dans la consommation de pétrole et de gaz (qui ont augmenté respectivement de +1,2% et +3,2%)
  • Ralentissement significatif de la croissance de la consommation d'électricité en 2019 dans le G20 (+0,7 % contre +3,6 % en 2018). La Chine, qui représente 1/3 de la consommation d'électricité du G20, a enregistré une croissance de 4,5 %, mais celle-ci est bien inférieure à la croissance moyenne observée depuis 2007 (7,5 %/an).
  • Le fort développement des énergies renouvelables se poursuit : +11% dans la production d'énergie éolienne et +22% dans la production d'énergie solaire. C'est un ralentissement par rapport à 2018, mais une croissance toujours supérieure à toutes les autres sources d'énergie.
Global Energy & CO2 Data

Global Energy & CO2 Data

Accédez à la base de données énergétique mondiale Enerdata, la source d'information la plus complète (186 pays, plus de 2 000 indicateurs par pays) et la plus à jour de son secteur.

Plus d'information Démo gratuite